Lancement d’une concertation locale ambitieuse dans le 13e

Le 13e ouvre une concertation du 22 septembre à décembre 2014 sur le plan local d’urbanisme.  Adopté en 2006, le PLU parisien va bénéficier d’une nouvelle modification pour participer avec plus d’efficacité aux grands objectifs que la ville de Paris s’est fixés : construire des logements, protéger l’environnement, accompagner la vie des quartiers…

Le Plan local d’urbanisme (PLU) comporte un Projet d’aménagement et de développement durable qui exprime les grandes orientations de la Ville à l’horizon de 10 ou 15 ans. Il comporte également un ensemble de dispositions d’urbanisme applicables à chaque terrain (public ou privé).

Adopté en 2006, le PLU parisien va bénéficier d’une nouvelle modification pour participer avec plus d’efficacité aux grands objectifs que la ville de Paris s’est fixés : construire des logements, protéger l’environnement, accompagner la vie des quartiers…

Le 13e arrondissement de Paris se transforme, son PLU doit donc s’adapter dans un contexte en évolution permanente. Il doit aussi être mis en cohérence avec un nouveau cadre législatif national et les documents de planification régionaux.
La concertation se déroule entre le 22 septembre et décembre 2014.

– des panneaux d’information à disposition du public dans le hall de la Mairie du 13e
– une plateforme interactive sur internet pour proposer des idées et échanger tout au long de la démarche, consultable sur www.imaginons.paris
– une réunion publique à la Mairie du 13e  le 23 octobre à 19h (salle des fêtes)
– une réunion de restitution en décembre ou janvier à l’Hôtel de Ville pour présenter les conclusions de la concertation et les propositions de modification à apporter au PLU.

Les étapes suivantes

Au printemps 2015, le projet de PLU modifié sera soumis à enquête publique. Les Parisiens pourront, à nouveau, émettre leur avis. Il sera ensuite soumis à l’approbation du conseil de Paris. La modification du PLU est, dans le même temps, par nature de portée limitée. Elle doit respecter les orientations contenues dans le Projet d’aménagement et de développement durable et ne peut, par exemple, ni diminuer une mesure de protection du patrimoine ni modifier le plafond actuel des hauteurs. De la même manière, elle ne peut réduire la surface d’une zone naturelle ou forestière.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

*