Retour sur l’inauguration de notre local de campagne.

Lundi 22 mai, avec ma suppléante Fatou Kassé-Sarr, nous avons inauguré notre local de campagne au 67, rue Barrault. Près de 100 personnes ont répondu à notre invitation et, cette confiance et ce soutien sont précieux dans la campagne qui s’ouvre.


Le cycle électoral est tel qu’il prévoit que les élections législatives suivent l’élection présidentielle de quelques semaines. L’enjeu est le suivant : Le Président de la République doit avoir une majorité.


Je sais qu’il peut rassembler autour de sa candidature les hommes et les femmes qui, tout en étant conscients de leurs différences et parfois de leurs oppositions sur des sujets importants, savent combien il est essentiel de préserver le caractère démocratique, libre et ouvert de nos débats.


Emmanuel Macron répond à un besoin d’unité sur les fondements de la République, la défense des libertés collectives, le respect des institutions, la lutte contre le terrorisme et la sécurité de nos concitoyens. Il souhaite aussi porter une réforme très forte de la vie politique pour une transparence accrue et répondre au besoin essentiel de moralisation.


C’est une nécessité majeure. Si chacune et chacun d’entre nous peut avoir des divergences ou des nuances avec ses propositions, les débats parlementaires permettront de les défendre et de les expliquer.
Que la campagne commence !

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

*